SHURZA ▽ Le camp des hors-la-loi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Destiny
avatar
Admin
Messages : 170
Pièces d'Or : 5851
Date d'inscription : 26/02/2016
Dévoiler le secret

Feuille de route
Niveau: 4
Compétences:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
SHURZA ▽ Le camp des hors-la-loi


SHURZA


© Total Warhammer

Architecture
Le camp parjure est très primaire. Les habitations, rudimentaires, sont majoritairement composées de boue séchée et de morceaux de bois morts. Par conséquent, les bâtiments viables sont peu nombreux et la plupart préfèrent vivre à l'extérieur. De toute manière, dans le désert, difficile de rester enfermé sans mourir de suffocation. Le "village" est encerclé de grandes palissades en bois, surmontés de quelques postes de gardes, toujours occupés, pour assurer la sécurité du clan. Dans le fond du camp, une grotte est meublée pour gérer le commandement des lieux.
Politique
A Shurza, ces la loi du plus fort qui prime sur le reste. Néanmoins, les Parjures suivent et respectent la décision des Anciens. Ce sont les premiers exilés, ils ont tous les droits sur la population et abusent de leurs pouvoirs sans aucune pitié. Ils décident également du droit de vie ou de mort des leurs et s'accaparent la plus grosse part des récoltes. Dès que l'un d'entre eux passe l'arme à gauche, de manière naturelle ou plus souvent par assassinat, c'est l'aîné du peuple qui prend sa place. Premier arrivé, premier servi.

Economie
Les Parjures fonctionnent sur un système d'échanges. Contre de la nourriture ou de l'eau, les Anciens acceptent de rendre service. Entre les habitants, c'est la même chose. Un service, c'est une faveur qui devra être réglé souvent. La monnaie la plus courante, ce sont les femmes. Comme elles sont assez rares, elles passent de mains en mains sans la moindre considération. Le commerce de chiens de guerre leur rapporte également beaucoup.
Social
Les Parjures sont d'anciens bandits, déserteurs, opposants politiques. De ce fait, personne ne fait confiance à personne. Le vol est chose courante, tout comme le viol et le meurtre. C'est chacun pour soi et chacun est prêt à se battre farouchement pour un morceau de pain. La température étouffante n'arrange pas les choses et pèse beaucoup sur le moral de ces exclus de la société.

Culture & Religion
Les Parjures ont souvent rejeté tout principe de culte et de religion, par dégoût. Cependant, quelques rares individus continuent de prier les Eglises.

Occasionnellement, les Parjures pratiques le cannibalisme. Lorsqu'un Ancien meurt, son corps est dévoré par le peuple. Cela a parfois causé de graves épidémies de peste, entre autre.
Lieux principaux

- Grotte des Anciens : Les Anciens sont les plus vieux habitants de Shurza. Ils ont tous les droits sur la ville et sa gestion. La moindre décision passent par eux. Ils sont facilement corruptibles, et il est facile de chasser un indésirable ou de s'octroyer une bonne place si on a de quoi payer. La grotte est un espace studieux, où il est interdit de parler sans une bonne raison. Lorsque l'on y est convoqué, ce n'est jamais pour une bonne nouvelle, c'est pourquoi les habitants les fuient comme la peste. Les corps des Anciens décédés sont également conservés ici.

- Ecole de l'art de la guerre : La guerre, c'est tout un art chez les Parjures. Les plus jeunes sont enrôlés et se font laver le cerveau dans cette école qui leur inculque la haine de l'autre et l'art de la trahison, dans l'espoir d'en initier assez pour un jour former une armée. Ce n'est pas encore gagné, mais apprendre à des jeunes à obéir et mourir pour la cause des Parjures est quelque chose d'assez simple au final.

- Elevage de chiens de guerre : Les combats de chiens sont l'unique divertissement de la ville. Ils ont lieu une fois par semaine, en soirée, et permettent de gagner un bon petit salaire. Bon nombre d'habitants ont ainsi leur propre élevage de chiens de guerre, parfois dans des conditions catastrophiques. Le but est de rendre le chien le plus agressif possible. Les animaux sont également utilisés pour chasser et pour tuer les voyageurs imprudents s'approchant trop près du village. On ne plaisante pas chez les Parjures.

- Geôles froides : Les prisons de Shurza sont pleines à craquer... mais pas de Parjures. Tout ce qui s'approche trop près de la ville est enfermé là. Les Parjures se servent des voyageurs comme sujets d'expérimentation, mais aussi comme défouloir. Rares sont ceux qui s'échappent un jour. La ville possède également un laboratoire nécromantique, où les elfes noirs viennent parfois jouer avec les cobayes de Shurza.


©️ Néah. pour Tyrnformen
Voir le profil de l'utilisateur http://tyrnformen.forumactif.org
SHURZA ▽ Le camp des hors-la-loi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le ministre des Haitiens hors-Haiti visite la diaspora
» René Préval à camp Corail
» Confirmé: Le Choléra est venu d'un camp népalais
» Decors : Aide de Camp ?
» Les Hors série

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tyrnformen :: Les Terres Interdites de Snivelak :: Shurza-