OMALONOR ▽ Ville à mi-temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Destiny
avatar
Admin
Messages : 170
Pièces d'Or : 5851
Date d'inscription : 26/02/2016
Dévoiler le secret

Feuille de route
Niveau: 4
Compétences:
Inventaire:
Revenir en haut Aller en bas
OMALONOR ▽ Ville à mi-temps


OMALONOR


© Lorald Wiki

Architecture
Les installations orques sont très peu utilisées car ils sont peu présents dans l'année. De loin, les constructions ressemblent à de petits igloos en argile, entourés de plusieurs centaines de tentes. Les orques mènent une vie drastique et ne s’encombrent pas de bâtiments importants. Seuls deux bâtiments restent debout : la grande ferme, où les animaux ramassés pendant les aventures sont parqués en attendant d'être sacrifiés et la table des exploits, où les orques se racontent leurs aventures après leurs huit mois d'errance dans la région.
Politique
Le clan orque est dirigé d'une main de fer par Mäw Koubrog, le chef suprême. C'est un guerrier aux exploits impressionnants et respecté de tous les autres orques. C'est lui qui décide les lois, les déclarations de guerre et les périodes d'aventures. Personne ne conteste son autorité. Outre ce gouvernement quatre mois pendant l'année, les orques n'ont pas de chef, ils sont autonomes et font ce qu'ils veulent. Ils n'ont qu'une consigne : s'intégrer auprès des gens qu'ils servent.

Economie
Les orques n'ont pas d'économie. Ils s'adaptent à celle des peuples qu'ils côtoient.
Social
Entre les orques règne un esprit de fratrie. Ils sont tous frères et soeurs, personne n'est laissé pour compte. Comme ils ne se voient que quatre mois par an, des amitiés très fortes se créent et se solidifient au fil des années. Les enfants sont très bien accueillis et, par ailleurs, les orques adoptent souvent des enfants humains orphelins pour leur tenir compagnie au camp. Les petits orques orphelins sont adoptés et élevés par d'autres orques et partent à l'aventure comme les grands, avec un de leur parents. Comme ils n'ont que quatre mois en commun, beaucoup d'orques en profitent pour copuler. Les accouchements se font cependant rarement en ville.

Culture & Religion
Les orques vénèrent Brïlur. Comme pour les nains, il s'agit d'un guerrier légendaire aux exploits mythiques. Cependant, son culte est diffus. Il est honoré lors des grands banquets, mais rarement en dehors du camp. Cependant, pour atteindre le Mördrom, le paradis des orques, les guerriers doivent avoir accompli un certain nombre d'exploits dans leur vie. Les orques ont même fini par parfois s'imprégner des cultures des autres, y compris celles des humains. Un très faible nombre d'entre eux prient d'autres dieux de la région.
Lieux principaux
- Camp d'entraînement : Les orques sont constamment prêts à se battre, et cela commence dès le plus jeune âge. Les jeunes doivent suivre leurs parents sur les routes, ils doivent donc apprendre à s'adapter très vite au climats, à la fatigue et à la faim. Tous les jeunes doivent passer une initiation à la vingtaine pour à leur tour pouvoir voyager seuls. Ce camp d'entraînement n'est pas très perfectionnés, mais contient un bon nombre d'armes volées. Chaque initiés en choisis une qu'il garde toute sa vie. Ses initiales sont gravées dans l'arme, aucun doute sur l'identité du propriétaire n'est permis.

- Grande ferme : La grande ferme est un gigantesque élevage de porcs, sangliers, vaches et chevaux qui se renouvelle tous les six mois. En effet, avant de partir à l'aventure, tous les animaux sont sacrifiés dans un grand banquet, et leurs restes répartis entre les membres de la tribu. Pendant les six mois où ils sont présents, les orques font également pousser des pruneaux et des oranges qu'ils sèchent pour qu'ils se conservent en voyage. Cette ferme est le lieu central de la ville et une terre de rencontres, puisque tous les orques y travaillent. Comme le veux leur dieu, si tu veux manger, tu te démerdes.

- Tente-taverne : Les orques adorent la bonne bière. Même si leur mode de vie ne leur permet pas d'avoir une taverne à proprement parler, une tente remplit cette fonction au camp, quand ils y sont. Les orques s'y retrouvent en soirée pour chanter des chansons païennes en l'honneur de leur dieu ou de la guerre, ou pour se plaindre, un autre de leur passe temps favori. Ils s'arrangent également pour capturer un malheureux barde pour faire l'animation, qu'ils tuent une fois devenu inutile.

- Table des exploits : La table des exploits est une immense table en pierre disposée au coeur du village. Les orques s'y retrouvent tous les après-midi, et l'un d'eux doit prendre la parole pour raconter ce qu'il a fait pendant six mois. C'est surtout l'occasion de gonfler son égo et glorifier un peu sa personne, en montrant ses cicatrices et diverses blessures de guerre. Ces histoires s'accompagnent bien sûr de bière et de viande, comme le veut la tradition.


©️ Néah. pour Tyrnformen
Voir le profil de l'utilisateur http://tyrnformen.forumactif.org
OMALONOR ▽ Ville à mi-temps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tyrnformen :: Les Terres Interdites de Snivelak :: Omalonor-